A vous de jouer

Newsletter - A vous de jouerNewsletter #35 – Mai 2020

L’été se joue en ce moment. Pourquoi faut-il s’inscrire dès maintenant ?

Bonjour à toutes et tous,

j’espère que vous tenez bon malgré ces temps difficiles. Vous êtes peut-être inquiets – ou connaissez quelqu’un qui l’est – à propos des vacances d’été. Si la musique vous manque – ou vous connaissez quelqu’un à qui… – voici les raisons pour lesquelles il faut s’inscrire dès maintenant au(x) stage(s) de votre choix, quelles que soient les incertitudes actuelles sur les autorisations de déplacements :

Dans une très grande majorité, vos intervenants ont réservé des gîtes pour organiser vos séjours. Or, il est probable que les français s’en tiennent à des destinations locales plutôt qu’étrangères cette année. Dans quelques jours (ou semaines tout au plus), ces sites vont savoir s’ils peuvent ré-ouvrir leurs portes et dans quelles conditions. Ils auront à cœur de savoir si les inscriptions aux stages sont arrivées. Dans le cas contraire, ils seront tentés de prioriser une activité touristique probable plutôt que d’attendre des inscriptions tardives et incertaines (ce qui pourrait se comprendre). Je vous encourage donc vivement à vous inscrire sans tarder ; ne passez pas à côté du rendez-vous qui vous tente en vous décidant trop tard ET aidez vos intervenants à ne pas avoir un été sans aucune activité, eux qui subissent déjà de plein fouet l’arrêt total de leur secteur d’activité. 

Si le stage de votre choix devait être finalement annulé par les restrictions sanitaires, vos arrhes seront remboursées ; vous ne prenez donc pas de risque financier. Dans certains cas, si le stage annulé avait déjà des inscrits, il n’en serait que plus facile de trouver ensemble d’autres dates pour reprogrammer un rendez-vous.

J’ajoute que cela fait toujours du bien au moral d’avoir des perspectives et des projets !

Alors n’attendez plus ! A vos inscriptions et portez-vous bien !

Hélène

Jouer en groupe :

Des occasions d’améliorer son instrument, de pratiquer en groupe et de monter un répertoire, pendant un séjour convivial : à Monpazier avec l’équipe de Sébastien Lovato (juillet et août), au hameau de Bardou sous la direction de Frédéric Tschumi, au Domaine de Meilhac avec les équipes de Du Rock dans l’Blues, au Chalet du Roux avec Stefka Miteva, à Rustrel avec l’équipe de Carl Bouchaux etc…

Polyphonie :

Pour chanteurs plus ou moins expérimentés, choisissez votre univers musical : le contre-ténor Cecil Gallois, Jean-Jacques Fauthoux et son acolyte Emmanuel Pesnot, Muriel Chiaramonti et Fransoise Simon, Valérie Sion, Lise-Eléonore Ravot et le guide de randonnées Julien tauran etc…

Interprétation et technique vocale :

Explorer les possibilités de son instrument vocal, préciser le geste vocal au service de l’interprétation : avec Luce et Magali d’Authier, Emmanuel Pesnot, Pierrick Hardy et Jean-François Robineau, Alain Maucci, Sonia Cat-Berro, Corinne Ailleret et Manu Vergeade, etc.

A vous de jouer a invité l’ensemble de ses partenaires à s’assurer que les salles d’activité ne soient pas trop exigües et qu’il y ait sur place du matériel à disposition pour désinfecter les instruments partagés et se laver les mains régulièrement. Les dates limites d’inscriptions sont repoussées (mais évitez d’attendre le dernier moment quand même, cf. plus haut) et les conditions de remboursement des arrhes en cas d’annulation par le stagiaire assouplies.

Confinement oblige !

Changement de dates :

Ces rendez-vous manqués seront reprogrammés à l’automne. Certaines dates sont déjà annoncées, d’autres le seront dans la Newsletter de juin.

Cours en ligne :

En attendant de les retrouver en stages cet été, ils vous proposent des rendez-vous en ligne : contactez A vous de jouer pour plus de renseignements

Souvenirs d'avril

Derniers florilèges de vidéos musicales :

Une sélection de vidéos de partenaires, d’amis et d’inconnus, pour s’inspirer, s’amuser, partager, patienter… :

Partager cette Newsletter :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur linkedin